AUTHENTICITÉ DU PRODUIT

Le prix : La vraie soie de qualité coûte au moins dix fois plus chère à produire que les tissus synthétiques. La production de la soie ne représente guère plus de 0,18 % de l'ensemble des fibres textiles produite dans le monde, ce qui explique la rareté et la valeur de la soie, indépendamment de ses qualités intrinsèques. La soie véritable sera toujours relativement chère.

 

Le lustre : Il résulte de la combinaison de fils de couleurs utilisés pour former la trame et la chaîne dans la confection de l'étoffe et donne à la surface un effet changeant à forte brillance ainsi que des nuances différentes selon l'angle d'exposition à la lumière.

 

Le tissage : Le produit a été tissé à la main sur métier et présente ses propres caractéristiques. La présence des mèches ainsi que les irrégularités et les minimes variations dans le tissage sont naturelles et à souhaiter car elles signent l'authenticité de la soie et valorisent l'individualité distincte de chaque produit comme textile forme d'art.

 

Le motif : La soie véritable avec un motif tissé aura le motif visible sur les deux côtés, mais le motif sur l'envers de l'étoffe sera légèrement flou.

 

L'examen de la flamme : Et si vous doutez encore... Il faut défiler une partie de l'étoffe (dont on ne se sert pas) en séparant les fils de chaîne et de trame pour former un petit écheveau de 10, 15 ou 20 fils appelé « toron ». L'examen simple consiste à enflammer l'extrémité de ce toron en le tenant à l'horizontale. La soie pure (teinte ou chargée) brûlera sur quelques millimètres. En s'éteignant elle formera une petite boule de charbon et dégagera une odeur de corne brûlée.